Locarno, le dogme et le coeur   

Le jury du festival a boudé le film de Fernand Melgar Vol spécial. Son président se justifie en le traitant de fasciste. Un contresens absolu.

Editorial de Antoine Duplan – Le Temps 15.8.2011

mercredi, 17 août 2011, 11:37