Prix du jury œcuménique Fribourg 2012 à Julia Murat   

Le jury œcuménique du 26ème Festival International du Film de Fribourg décerne son prix au film «Histórias que só existem quando lembradas»  (Brésil/Argentine/France, 2011) de Julia Murat.

Dans un village isolé de la Vallée du Paraiba, où le temps semble s’être arrêté et où une communauté de vieillards répète chaque jour les mêmes gestes et rituels, une jeune photographe arrive et va réveiller ce monde endormi. Travail sur le temps qui passe, la mémoire, la mort, ce beau film baigné de symboles  montre comment l’irruption de la jeunesse et l’utilisation de la photographie révèlent les souvenirs. Ainsi on redonne du sens à la vie qui s’écoule et à la mort. Le cimetière symboliquement fermé va pouvoir se rouvrir.

Le jury œcuménique tient par ailleurs à conférer deux mentions

  • l’une au film Asmaa (Egypte, 2011) du réalisateur Amr Salama traitant de manière dramatique le sujet de la difficile acceptation du SIDA dans une société traditionnelle, à partir du vécu d’une femme courageuse ;
  • l’autre au film argentin El Campo (Argentine/France/Italie, 2011) réalisé par Hernán Belón, parce qu’il exploite de façon convaincante les mécanismes du genre fantastique tout en identifiant la source de l’inquiétude dans l’expérience commune d’une vie en famille, de ses équilibres toujours délicats, et de la manière dont les personnes aimées, avec leurs projets et attentes, limitent la liberté de chacun.

 

Ce prix de CHF 5`000 est donné conjointement par les deux organismes d’entraide Action de Carême (catholique) et Pain pour le Prochain (réformé) au réalisateur ou à la réalisatrice dont le film en compétition reflète d’une manière innovante et artistique la situation des hommes et femmes de pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine et s’engage pour les droits humains et la solidarité.

Plus d’information

samedi, 31 mars 2012, 21:18